PRISE EN CHARGE DU DEUIL AU TRAVAIL

Une nécessité !

Selon l’enquête Samotrace¹ 24% d’hommes et 37% de femmes subissent une souffrance psychique au travail. Une enquête du CREDOC² diffusée le 3 octobre 2016 précise que « 4 français sur 10 se sentent « en deuil » dans la tranche d’âge des 45-54 ans », une tranche d’âge en pleine activité salariale. De plus, « Un tiers des deuils considérés en début de processus datent de plus de 5 ans ! »

On peut légitimement se poser la question : quelle est la part du deuil dans cette souffrance psychique au travail ?

Au regard de ce constat, il me semble une nécessité d’inclure la prise en charge du deuil dans la gestion des risques psychosociaux.

Lors de mon mémoire sur le deuil au travail, j’ai mis en évidence plusieurs pistes de prise en charge possible selon les conditions du deuil, on en distingue 3 :

Suicide ou accident du travail

Après l’intervention d’une cellule de crise ou d’urgence

  • Cet accompagnement a-t-il été suffisant ?
  • Quelles solutions envisager à plus long terme ?

Décès d’un collègue de travail

  • Quels mots pour annoncer le décès ?
  • Quel soutien mettre en place après les funérailles ?

Deuil personnel d’un salarié

  • En quoi l’accompagnement du collaborateur permet d’éviter tensions et perte de productivité.
Les soignants sont confrontés tous les jours à la fin de vie, au décès de patients. 
Tous les jours aussi, ils sont confrontés à l’annonce d’une maladie grave ou d’un décès.
Vous désirez former votre personnel à la fin de vie ou au processus de deuil ? Je vous propose des formations sur mesure, adaptées à vos besoins. 

Afin de réduire ces souffrances psychiques liées au deuil et ses conséquences sur la bonne marche de l’entreprise (perte de productivité, conflits…), je vous propose différents accompagnements.

POUR UNE COMMUNICATION ADAPTEE
OBJECTIFS
  • Souligner l’importance de certains mots, certaines formes
  • Savoir éviter les erreurs
  • Réflexion sur un cadre adapté à chaque entreprise

 

PROGRAMME

L’annonce est la première impression du respect que l’entreprise accorde à ses collaborateurs. Les mots utilisés, la forme employée vont influer sur la fluidité du processus de deuil et des conflits éventuels.

Comprendre l’importance du choix des mots

  • Analyse à partir de situations vécues ou d’exemples
  • Prendre conscience des maladresses possibles
  • Comprendre l’importance des notions de perceptions
Cas pratique : Echanges interactifs dans la bienveillance et le non-jugement, autodiagnostic
Savoir éviter les bévues

  • Recherche de mots adaptés
  • Trouver des formes de messages bienveillant
Cas pratique : Brainstorming dans la bienveillance et le non-jugement
Créer son propre modèle

  • Comprendre l’importance d’une annonce adaptée en fonction des liens de chacun avec le défunt (amitié, équipe, manager, entreprise…)
  • Construire les différents modèles (mots et formes employés)
Cas pratique : Cocréation avec l’ensemble des acteurs
POUR QUI ?
  • DRH, Managers désirant accompagner dans la bienveillance la survenue d’un évènement traumatique
L’annonce est la première impression du respect que l’entreprise accorde à ses collaborateurs. Les mots utilisés, la forme employée vont influer sur la fluidité du processus de deuil et des conflits éventuels.
1 jour/7 h

Dans votre entreprise ou un lieu de séminaire

1500 € HT ce forfait ne comprend pas les frais d’hébergement et de déplacement du formateur

Possibilité de formation sur mesure et de prise en charge individuelle

CONNAITRE LE PROCESSUS DE DEUIL

POUR ACCOMPAGNER AVEC JUSTESSE

OBJECTIFS
  • Connaître le processus de deuil
  • Savoir reconnaître une personne en souffrance
  • Eviter les tensions, les conflits
  • Accompagner dans la bienveillance
PROGRAMME
Seule la connaissance permet de s’adapter et éviter les tensions

 

Comprendre le processus de deuil

  • Les phases du processus de deuil
  • Reconnaître les besoins des collaborateurs
Cas pratique : Théorie et échanges interactifs
Développer une écoute bienveillante

  • Identifier les messages cachés
  • Accroître sa présence d’écoute
Cas pratique : Exercices en groupe et par binômes
Désamorcer un conflit

  • Accompagner son interlocuteur dans l’expression de ses émotions
  • Transformer les émotions en ressources
Cas pratique : Exercices en groupe et par binômes
POUR QUI ?
  • DRH, managers, CSE, tout collaborateur désireux d’être une personne ressource
1 jour/7 h

Dans votre entreprise ou un lieu de séminaire

1500 € HT ce forfait ne comprend pas les frais d’hébergement et de déplacement du formateur

Possibilité de formation sur mesure et de prise en charge individuelle

En fonction des besoins, des groupes de parole et des entretiens individuels peuvent être mis en place